En bref

Installation : Conf’ et CR réagissent face au dispositif de surprime de la DJA

La Confédération paysanne et la Coordination rurale (CR) ont réagi, par communiqué, à la suite du Comité national installation transmission (Cnit) du 17 novembre qui a entériné la réforme du dispositif des prêts bonifiés. La Confédération paysanne dénonçait, le 18 novembre, le fait que cette « nouvelle surprime, issue de l’abandon des prêts bonifiés, est conditionnée à la réalisation d’un niveau d’investissement minimum de 100 000 € dans le projet, et sans limite supérieure ». Selon le syndicat, « le ministère a fait le choix de pousser à l’endettement et à l’industrialisation de l’agriculture ». La CR de son côté interpellait les régions, le 17 novembre, pour qu’elles se saisissent du nouveau dispositif.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer