ÉvénementsProductions Agricoles

Viande : la valse des blondes

Lors de la 12e édition de l’Estival de la viande, la race blonde d’Aquitaine a été fortement représentée.

La 12e édition que l’Estival de la viande, organisé par le Mol, s’est déroulé jeudi dernier à Guerlesquin (29). Sur les 147 animaux présentés, 143 ont trouvé preneur alors que les éleveurs étaient pessimistes compte tenu de la conjoncture du moment. Parmi les 143 animaux vendus, 84 étaient de race blonde d’Aquitaine. La championne du jour est une génisse blonde de  l’élevage Coat du Merdy, en Plounéventer, acquise au prix de 7,13 €/kg de carcasse par la boucherie Cloarec, à Plouénan (29). En vif, le prix record de la journée est de 3 130 € et parmi les 107 bêtes vendues en vif, 63 se négocient au-dessus de 2 000 €.

Prix par catégorie

• Jeune bovin : les prix vont 2 360 à 2 260 €, selon les origines et le gabarit. Le prix moyen est de 1 922,72 € pour 855 kg, soit 2,24 € du kilo vif. Le prix record au kilo vif est de  2,41 €.
• Bœuf : en vif, le prix moyen est de 1 416 € pour 705 kg, soit 2 €/kg. Au kilo de carcasse, trois sujets vont de 5,05 à 5,61 €.
• Vache : Sur les 25 vendues au vif, 13 partent entre 2 000 et 3 130 €. Le prix moyen de 1 985 € pour 752 kg, soit 2,52 €/kg de carcasse ; les prix vont de 3,74 à 6,48 € selon la race et le temps de finition.
• Génisse : Parmi les 80 génisses vendues 55 sont de race  Blonde d’Aquitaine. Le prix moyen des 66 vendues en vif est de 2 158,48 € pour 733 kg soit 2,98 €/kg et 44 génisses de race très diverses sont vendues entre 2  000 et 3 010 €. Au kilo de carcasse, le prix moyen est de  5,91 €.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer