Politique et Syndicalisme

Démission de Daniel Picart, président du Marché du porc breton

Coup de tonnerre ce jeudi 24 septembre 2015, au Marché du porc breton (MPB) à Plérin (22). La filière, dans l’impasse depuis le retrait du cadran des acheteurs Bigard et Cooperl le mois dernier, a vécu une nouvelle journée très compliquée.

La cotation habituelle n’a d’abord pas eu lieu en l’absence de deux autres acteurs industriels, Bernard et Abera, dont le retrait fait suite à une baisse de 6 ct € / kg carcasse en Allemagne hier. Le prix politique français fixé à 1,40 €, sous la tutelle de Stéphane Le Foll ministre de l’Agriculture en début d’été, se retrouvant de plus en plus déconnecté de ceux des autres marchés européens (Allemagne, Espagne, Danemark…).

Les responsables de la section porcine de l’UGPVB, rassemblant les voix des groupements de producteurs, ont d’ailleurs annoncé renoncer à ce fameux prix hypothétique d’1,40 € « pour sauver le marché ».

En parallèle, le conseil d’administration du cadran s’est déroulé, ce jour, dans un climat de tensions et a accouché de l’annonce de la démission de son président, le finistérien Daniel Picart, désavoué par certains membres. C’est le vice-président du MPB, François Pot qui reprend la barre d’un cadran désorienté.

Le marché, qui ne s’est donc pas déroulé aujourd’hui, a été reporté à demain vendredi 25 septembre. TD

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer