Productions Agricoles

En Charolais, l’offre grandit en semence sexée

De plus en plus d’éleveurs sont demandeurs de semences sexées. En mâle et en femelle, la gamme Charolais Univers proposée par Évolution s’élargit, avec 4 nouveaux taureaux dont Imperator, 1er « sans cornes » homozygote.

Suivant la demande grandissante, l’offre évolue en doses sexées pour les taureaux d’insémination. Après Utopique (en semences femelle (X) et mâle (Y)), Business (X), Darwin (X), Castor (XY), Disco (X), Derrick (Y), Elios (X) et enfin Doudou (Y), des nouveautés apparaissent aujourd’hui. Issu d’un cumul de facilité de naissance et viande précoce, Fleuret (fils d’Unibloc sur Nécessaire) est disponible en semence mâle. Il génère des broutards qui naissent facilement (Ifnaiss de 107) et au développement musculaire marqué depuis le dos jusqu’au bas de cuisse. L’Isevr atteint 106.

Des vaches fines ou bien racées

Du côté des doses sexées femelles, Foch (Suédois sur Jumper) offre des femelles mixte élevage, fines pour assurer un renouvellement de qualité. Son index développement squelettique (DS) atteint 111 et l’Isevr 105. Folio est, quant à lui, extrême dans sa production (DS de 126 et finesse d’os de 76). « Ce taureau conviendra aux amateurs de très grosses vaches bien racées (type concours), ou permettra tout simplement d’augmenter le gabarit de ses animaux », précise Antoine Caullery, conseiller d’élevage allaitant Évolution. À noter toutefois que ce mâle devra être réservé uniquement aux vaches adultes (Ifnais de 90).

2/3 des semences sexées en femelle

Sur la zone Évolution, les doses femelles représentent 2/3 des semences sexées en races allaitantes, pour 1/3 en mâle. « Les doses sexées mâles permettent d’accélérer la rentabilité de son cheptel. Plus de mâles, c’est plus de ventes à court terme et donc davantage de trésorerie », note Antoine Caullery. « Cela augmente aussi la pression de sélection : les vaches moins intéressantes ne laisseront plus de filles. »

Les semences femelles offrent quant à elles des vêlages plus faciles sur les génisses, et donc moins de frais et pertes de veaux. « Elles permettent par ailleurs de sélectionner les bonnes lignées, conservées et multipliées par la voie femelle, et donc d’obtenir une évolution positive du niveau génétique de son cheptel et de sa future production. » Le coût est de 40 € par lot de 10 (400 €) ou 45 € à l’unité, la commande se fait auprès des techniciens inséminateurs.

Imperator ; 100 % de produits sans cornes

Autre grande nouveauté, également en doses sexées femelles : le taureau Impérator qui sera disponible en mars. « Impérator est le premier taureau sans cornes homozygote diffusé par Charolais Univers, c’est-à-dire que 100% de ses produits sont sans cornes. » Ses filles affichent de la longueur, un fort développement et de bons aplombs. Ce fils de Cabar SC sur Danseur SC présente, par ailleurs, de l’originalité dans son pedigree. On retrouve Natur du côté maternel (le père de Danseur SC), un taureau reconnu pour ses qualités maternelles et de morphologie.

Agnès Cussonneau

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer