FinistèrePolitique et SyndicalismeTop

“Contre les chardons, la majorité des paysans et des élus est de bonne volonté”

Jean-Marc Thomas, de la Confédération paysanne, a tenu à répondre suite à l’article « À Rostrenen, un gang anti-chardons sévit » paru la semaine dernière.

La Confédération paysanne a été saisie par courrier anonyme posté du 29 août dernier par une mystérieuse organisation qui sévit dans le secteur de Rostrenen sous le nom de Lac (Ligue anti-chardons). Sur le principe, un rappel au règlement peut s’avérer utile en ce qui concerne l’entretien des terres par les agriculteurs, les communes et surtout les propriétaires terriens qui sont souvent les plus négligents. Effectivement, la prolifération des chardons en fin d’été est une nuisance. L’éviter nécessite des efforts de chacun : cela tombe sous le sens. Ce qui est plus gênant, c’est la méthode utilisée par le groupuscule d’opposants.

En effet, utiliser l’anonymat relève d’une éminente lâcheté face à des paysans et des élus qui, dans leur grande majorité, sont de bonne volonté. Ensuite, certaines inscriptions mettent des personnes en cause, d’autres sont de nature injurieuse et obscène. D’autres messages interpellent des professionnels ou des associations qui n’ont rien à voir avec le problème. Ce mélange des genres nuit gravement à la crédibilité d’un message qui confine au règlement de compte personnel et politique. Dommage, car notre belle région du Centre Bretagne a bien d’autres atouts à faire valoir.

C’est à visage découvert que la Confédération paysanne continuera à défendre les intérêts de paysans nombreux. Ils sont la principale force vive de notre territoire. Nous les inciterons à préserver leurs haies et talus qui constituent un véritable patrimoine de nos campagnes. Nous les encouragerons aussi à réduire l’utilisation de pesticides nuisibles à la santé de tous et qui contribuent à la ruine économique du monde agricole. Et tout cela en apportant la preuve sur le terrain que le chardon ne prolifère pas plus chez nous que sur les plaines d’Anjou ou sur les monts du Cantal.

Mots-clés

2 commentaires

  1. C’est bien beau de prôner le respect des individus et la lâcheté des anonymes inscriptions.
    Mais Mr THOMAS et ses comparses n’ont pas des pratiques plus reluisantes dans les campagnes envers leurs collègues agriculteurs. Partant du principe que se sont les seuls à détenir la vérité absolue, ils tentent d’imposer leur vision du monde rural en multipliant les propos et les actions qui sont largement aussi blessantes et dommageables pour les familles qui subissent les foudres de la CONFEDERATION PAYSANNE……..

  2. C’est bien beau de prôner le respect des individus et la lâcheté des anonymes inscriptions.
    Mais Mr THOMAS et ses comparses n’ont pas des pratiques plus reluisantes dans les campagnes envers leurs collègues agriculteurs. Partant du principe que se sont les seuls à détenir la vérité absolue, ils tentent d’imposer leur vision du monde rural en multipliant les propos et les actions qui sont largement aussi blessantes et dommageables pour les familles qui subissent les foudres de la CONFEDERATION PAYSANNE……..

Bouton retour en haut de la page
Fermer