En bref

Libre-échange : le Jefta serait “avantageux” pour l’agroalimentaire français

Les économistes de l’APCA (chambres d’agriculture) estiment dans une note diffusée le 11 août que l’accord de libre-échange avec le Japon (Jefta), conclu le 6 juillet, «semble très avantageux sur de nombreux points pour les filières agroalimentaires européennes, et en particulier françaises», même s’ils relèvent quelques risques (commerce du bois, réexportations de produits importés…). Dans leur note, Thierry Pouch et Quentin Mathieu estiment que l’agroalimentaire français pourrait «pleinement profiter du débouché japonais sur des produits ciblés, les productions de masse étant monopolisées par quelques puissances agricoles déjà solidement implantées dans l’archipel et plus compétitives». Ils notent «une réelle opportunité» pour certaines filières de qualité en viandes et produits laitiers.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer