En bref

Grippe aviaire : les services vétérinaires des Landes confiants sur la stratégie de dépeuplement

Après l’extension de la zone d’abattage préventif contre l’influenza aviaire le 17 janvier, le directeur départemental des services vétérinaires (DDSCPP) des Landes, Christophe Debove, s’est déclaré confiant sur la stratégie de lutte choisie par le ministère. «Depuis une dizaine de jours, nous ne trouvons plus de signes cliniques en dehors de la zone concernée par le dépeuplement, ce qui nous amène à penser que nous sommes en train de rattraper le virus», a-t-il expliqué à Agra Presse.

Dans les Landes, 500 000 canards de la zone ont été sacrifiés. Les analyses de ces canards ont conduit à déclarer de nouveaux foyers. Ces nouveaux foyers sont tous situés à l’intérieur de la zone d’abattage préventif, mais certains sont situés en zone de surveillance, à plus de 3km des foyers initiaux. Cela a conduit à élargir la zone à de nouvelles communes, où se trouvent plus de 160 000 canards.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer