CGAAER

Le CGAAER s’inquiète d’un manque d’intérêt de la société civile pour l’agriculture
En bref

Le CGAAER s’inquiète d’un manque d’intérêt de la société civile pour l’agriculture

Habité, au printemps dernier, par une impression aigüe de «déréliction» de l’agriculture dans les actualités françaises et internationales, le CGAAER…
Bouton retour en haut de la page
Fermer