Machinisme et équipements

Profitez de l’hiver pour entretenir votre matériel

Un matériel bien entretenu est gage d’un travail de qualité, d’une économie de temps et d’argent et d’un moindre risque d’accident. Groupama Loire Bretagne vous propose de mettre à profit la période hivernale pour entretenir, nettoyer et remettre en état tout votre matériel.

Matériel mal entretenu, risques de casse accrus

Tous les matériels agricoles ont besoin d’un entretien régulier et soigné. Il faut profiter de la période hivernale, quand les matériels ne servent pas, pour faire un bon entretien et une remise en état, afin d’assurer leur longévité et d’éviter les pannes en pleine période d’activité. Bien entretenu, un matériel est plus performant et concourt à des chantiers efficaces. Cela limite également le risque d’accidents et de pannes. Le mauvais entretien, avec l’accumulation de poussières et de débris végétaux, est la cause certaine de près de 10 % des incendies de moissonneuses-batteuses, selon une étude pluriannuelle du laboratoire d’expertises Lavoué.

Un stockage en sécurité du matériel agricole

Après un nettoyage haute pression sur l’extérieur, il est temps de rentrer le matériel. Même si les machines sont inertes, il existe des risques liés à l’entreposage. La machine doit être garée sur un sol propre et si possible dans un hangar fermé ou au moins couvert. On peut utiliser des cales afin que les pneus ne soient pas directement en contact avec le sol. Les équipements suspendus doivent être déposés à terre ou bien calés. Les commandes de transmission et les distributeurs seront mis au neutre.
Évitez tous les produits combustibles (y compris les fourrages) à proximité de la machine. L’idéal est d’utiliser un coupe-batterie durant l’hiver. Si vous démontez la batterie, vérifiez la charge de temps en temps et conservez-la dans un endroit sec à l’abri du gel et de toute flamme. Les flexibles hydrauliques doivent être libérés de leur pression, leurs embouts protégés.
Sous le hangar, faites la chasse aux rongeurs : ils peuvent dénuder les câbles électriques, augmentant le risque d’étincelles par la suite. Un extincteur, à jour de vérification, doit être rapidement accessible.

Nettoyez, graissez, réparez toutes vos machines

Un hivernage commence par un bon nettoyage des différentes parties. Sur les automoteurs, pour limiter les risques d’incendies, jetez un œil sur le pot d’échappement parce que l’accumulation de suie et de calamine, du fait d’une combustion incomplète du carburant, peut conduire, au redémarrage, à des projections sur les matières inflammables comme le fourrage ou la paille stockée. L’accumulation de poussière ou de paille projetées à proximité du moteur ou des fils dénudés augmente le risque de départ de feu. Il est donc nécessaire de bien les éliminer au nettoyage. Après le graissage, il faudra veiller à nettoyer tous les excédents de graisse, très inflammables.

Vidange et anti-gel

Il faut ensuite procéder à la vidange générale. Pour le carburant, videz le réservoir ou utilisez un anti-figeant dans le respect des dosages préconisés. Pour le radiateur, utilisez un antigel pour éviter l’explosion des durites d’eau en cas de très basses températures.

Traquer les pièces à changer

L’entretien se poursuivra avec le graissage de tous les roulements, la vérification de l’état des flexibles et des pneus. Il faut nettoyer et renouveler les différents filtres. Portez une attention particulière à l’hydraulique du relevage parce que la moindre fuite est une promesse de casse en plein champ. Les traces de rouille devront être ôtées, les parties métalliques avec un produit anti-corrosion.
L’hivernage est le bon moment pour changer les parties usées, cassées ou déformées Sur les moissonneuses, pensez à vérifier la tension des courroies. Une courroie de battage mal tendue provoque au redémarrage des frottements anormaux qui augmentent le risque d’échauffement du moteur.

Vérifiez les équipements de sécurité

Enfin, pour une reprise des travaux en toute sécurité, pensez à vérifier la présence et l’état des équipements de sécurité (goupilles, protège cardans, boulons de sécurité…).

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer