Economie, marchés et gestion

Comment bien préparer sa retraite

Avec une durée moyenne de 26 ans pour les personnes nées après 1951, la France est la championne d’Europe du temps vécu à la retraite et c’est une bonne nouvelle. Pour bien vivre cette période, il faut l’anticiper et la préparer.

Prendre sa retraite est une étape importante de sa vie, tant professionnelle que personnelle. Pour vivre au mieux cette nouvelle étape, il faut s’y projeter bien avant l’arrêt de son activité professionnelle pour réfléchir à ses projets, à ses attentes. Comme souvent en agriculture, le professionnel et le personnel se vivent au même endroit, il faut déjà penser au lieu où vous irez habiter une fois l’exploitation transmise.
C’est aussi au niveau financier qu’il faut très tôt anticiper sa retraite. En effet, pour maintenir son niveau de vie et pouvoir réaliser ses projets (profiter de ses loisirs, enfin voyager, aider ses proches…), l’anticipation est nécessaire pour épargner. Différentes possibilités existent pour se préparer un complément de revenu : constituer un patrimoine immobilier, abonder un plan d’épargne retraite…
Pour partir sereinement en retraite, savoir son exploitation entre de bonnes mains est aussi important. Comme la préparation de votre retraite, vous devez anticiper la transmission de votre exploitation. Trouver un repreneur peut demander du temps, notamment quand la reprise se fait hors du cercle familial. Pour préserver les intérêts des uns et des autres, la valeur de l’exploitation devra être estimée par un expert. Si vous optez pour une vente, il existe des outils fiscaux spécifiques à la transmission d’une exploitation.

Y penser le plus tôt possible

Il faut également anticiper les démarches administratives. La MSA gère tous les aspects de la retraite, pour les salariés comme pour les non-salariés agricoles. À partir de 35 ans puis tous les 5 ans, votre caisse vous enverra votre relevé de situation individuelle. Ce document est aussi accessible sur www.lassuranceretraite.fr. À sa réception, il est recommandé de bien vérifier qu’il n’y a pas d’oubli ou d’anomalies dans votre carrière, surtout si vous avez cotisé dans différents régimes. À partir de 55 ans, vous recevrez également votre estimation indicative globale, qui donne une indication sur le montant de la retraite que vous devriez percevoir.
Un départ en retraite est possible dès 62 ans pour les personnes nées à partir de 1955. Selon la durée de cotisation, ce départ se fera à taux plein ou à taux partiel. Si on n’a pas cotisé suffisamment de trimestres pour partir à taux plein, on peut choisir de continuer à travailler pour continuer à cotiser. Il existe des possibilités de départ anticipé en cas de handicap ou de maladie professionnelle, ou encore de début de carrière avant 20 ans.
Une retraite progressive est aussi possible pour les agriculteurs. Elle permet de travailler à temps partiel, par exemple avec son successeur, tout en percevant une partie de sa pension de retraite et en continuant à accumuler des droits.
Votre retraite financièrement préparée, des projets plein la tête, vous n’aurez plus qu’à faire une demande unique de retraite auprès de votre MSA, 4 à 6 mois avant la date prévue.

En savoir plus :
Quand pourrez-vous partir en retraite ? Avec quelle pension ? Découvrez tous les conseils Groupama pour préparer sereinement votre nouvelle vie sont sur le site MaNouvelleVie.fr .

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer