En bref

Groupama Loire Bretagne innove dans les services

L’assureur leader du Grand Ouest s’investit dans des innovations technologiques pour proposer à ses sociétaires des services allant vers plus de prévention des risques.

L’innovation au service des adhérents fait partie des chantiers engagés depuis quelques années par Groupama Loire Bretagne. L’application Vigielent en est une illustration. Elle permet de signaler la présence de véhicules lents sur la route, comme les engins agricoles. Cette application a été distinguée par une Innov’Space en 2017 et le Prix de l’innovation de la sécurité routière en 2018. Toujours au niveau des agriculteurs, le projet baptisé « Ferme connectée » est en cours d’élaboration et devrait être lancé en 2019, avec la mise en place d’outils technologiques comme des détecteurs d’inhibiteurs dans le lait ou des sondes dans les fourrages reliés à des alertes sur Smartphone. Des applications en lien avec la protection de l’habitat vont aussi être développées. D’ores et déjà, Groupama Loire Bretagne propose un accompagnement aux entreprises et structures disposant d’une flotte de véhicules, via sa filiale Diarbenn Solutions.

Conduite, téléassistance…

Michel L’Hostis, Président
Michel L’Hostis, Président

« Le but est d’analyser le comportement des conducteurs et de mettre en place un plan d’actions pour mieux maîtriser le risque routier, la consommation de carburant… », explique Bernard Veber, directeur général du groupe. Autre exemple avec l’offre de téléassistance Noé. Elle comprend une tablette intuitive qui facilite le contact des personnes âgées avec leurs proches et les sécurise. Une montre connectée permet de détecter et signaler une chute. Les personnes en difficulté peuvent aussi déclencher l’alarme. « Notre ambition est de proposer des réponses aux problématiques que rencontrent nos sociétaires. Bien les protéger, c’est leur donner les moyens de bien vivre, de développer leur activité et in fine, de réussir tout simplement », déclare Michel L’Hostis, président.

Engagement dans la RSE

L’assureur agit aussi en matière de RSE (Responsabilité sociale et environnementale). À titre d’exemple, la signature électronique a été déployée sur tous les marchés de Groupama. « 180 000 contrats signés de cette manière nous ont permis d’économiser 17 tonnes de papier », chiffre Pascal Ouvrard, directeur financier et directeur général adjoint. Par ailleurs, « nous comptons parmi nos collaborateurs 86 CDD et CDI ayant la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé. » L’assureur investit aussi dans des start-up en lien avec son métier : « MaPUI met en relation des pharmacies hospitalières pour limiter le gaspillage de médicaments et Office santé crée des maisons de santé sur les différents territoires. »

Des chiffres stables sur 2017
Sur 2017, Groupama Loire Bretagne affiche un chiffre d’affaires de 914 M € et un résultat de 31 M €, tous les deux stables par rapport à l’exercice précédent. « Nous conservons une rentabilité de très bon niveau ce qui nous permet de garantir une forte solvabilité », souligne Bernard Veber. « 90 % de notre chiffre d’affaires sont réinjectés dans l’économie régionale », ajoute-t-il. Groupama Loire Bretagne compte 600 000 sociétaires, 2 120 collaborateurs, 5 300 élus et 297 agences sur six départements : Bretagne plus la Loire-Atlantique et le Maine-et-Loire. 150 postes ont été pourvus en 2017 et 139 recrutements sont prévus cette année, majoritairement en CDI.
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer