Productions Agricoles

Des taureaux testés sur l’ouverture pelvienne

Cette année, les taureaux limousins mis en testage sur descendance ont été évalués plus précisément sur l’efficacité alimentaire. Et l’indexation de l’ouverture pelvienne apparaît.

Depuis le 2 décembre, chaque éleveur des zones de France Limousin Testage, comprenant la Bretagne au travers de la coopérative Evolution, peut inséminer ses vaches avec l’un des 10 taureaux mis en testage sur descendance. « C’est l’occasion de constater le potentiel des “stars” de demain », notent les responsables de France Limousin Sélection. Et d’ajouter : « Participer aux IA de testage, c’est contribuer à développer la génétique limousine avec un investissement minimum. Les animaux proposés sont rigoureusement sélectionnés à la station de qualification de Lanaud (87), puis en contrôle individuel (CI) à la station d’Uzerche (19). »

Nouveauté cette année, les performances au CI sont évaluées selon un nouveau protocole comportant deux périodes : 4 semaines minimum d’adaptation, puis 12 semaines d’alimentation à volonté. « Le GMQ moyen a été de 1 562 g/j (de 1 179 à 1 964) avec un poids final moyen de 602 kg sur des veaux plus jeunes d’environ 2 mois. » Le nouveau protocole a permis de mettre encore plus en lumière les différences d’efficacité alimentaire.

Profil des taureaux mis en testage
Profil des taureaux mis en testage

Mesurer le passage à veau

Autre innovation sur cette campagne, l’indexation de l’ouverture pelvienne (corrigée de l’âge). « Depuis plusieurs années, le “passage” des veaux du CI est mensuré. Cela a permis de confirmer que l’aspect extérieur du bassin (largeur aux hanches, trochanters, ischions) ne renseigne qu’imparfaitement sur l’ouverture pelvienne. »

Les IA de testage sont réalisées sur vache adulte à l’état civil. Le but de ce testage sur descendance est de confirmer les bons index Aptitude laitière de l’ascendance, incluant cette année le triptyque index père, index mère et score génomique. « L’équilibre Facilité de naissance / Morphologie est également recherché pour apporter le meilleur compromis économique dans les exploitations. » Les mâles pourront être gardés sur l’exploitation à des fins d’engraissement, alors que les femelles seront rachetées par France Limousin Testage.

Contact

France Limousin Testage
par téléphone : 05.55.04.64.00
par e-mail : gieflt@mrsa-limousin.fr

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer