Ille-et-VilainePolitique et Syndicalisme

Eilyps accompagne la chasse aux cellules

Dans un contexte d’augmentation de la taille des cheptels et de recrudescence des problèmes de cellules, Eilyps réaffirme sa volonté d’accompagner les éleveurs pour actionner les différents leviers d’amélioration autour de la qualité du lait et la prévention des mammites.

Les services techniques ont été renforcés par deux nouvelles compétences : un ingénieur agricole et un vétérinaire. En collaboration avec les laiteries, ces experts analysent l’ensemble des domaines de l’élevage (alimentation, bâtiment, sélection, santé…) et identifient les facteurs de risques. « Un plan d’actions est établi en phase avec les objectifs de l’éleveur et de la conjoncture, en y intégrant les gains économiques potentiels. Les consultants et conseillers s’assurent de l’exécution du plan d’actions et mesurent les résultats obtenus », expliquent les responsables d’Eilyps.

Par ailleurs, l’utilisation des compteurs à lait portatifs (EMM) qui enregistrent les courbes d’éjections du lait de façon individuelle permettent de faire un diagnostic de la traite. « Le plus gros avantage technologique de ces compteurs est la précision de mesure. Et les interactions entre les 3 éléments essentiels de la traite, à savoir le trayeur, la vache et la machine, peuvent être visualisés. Les défauts de préparation des vaches et la sur-traite (souvent vecteurs de problèmes de santé mammaire) sont très facilement identifiables par l’analyse des courbes d’éjections ». Eilyps est le seul organisme en Bretagne à utiliser cette technique.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer